La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

The Sunflower Project, summer 2020. - ongoing 

 

Au début du printemps 2020, MMDH a fait germer près d’une centaine de tournesols géants en vue de les transplanter par surprise dans leur voisinage.

En mai, lorsque les dangers des gels nocturnes étaient passés, le duo d’artiste a procédé à une transplantation des tournesols. Les endroits ciblés pour les fleurs sont tous différents, et transgressent tous à leur façon, les limites de leur voisinage. Jusqu’à présent, les endroits où ont été plantés des tournesols sont:

Sur notre balcon ; dans une ruelle verte ; dans les aménagements floraux des voisins ; au coin d’un arrêt d’autobus ; sur le bord de l’autoroute Notre-Dame ; dans un jardin communautaire ; dans une plate-bande municipale ; dans la plate-bande d’un restaurant ; ainsi qu’à plusieurs endroits dans un terrain industriel désaffecté près de chez nous.

Le choix du tournesol s’est fait pour plusieurs raisons. Il s’agit d’abord d’une plante de qualité sculpturale qui peut atteindre des hauteurs semi-arborescentes qu’on voit rarement chez une fleur (jusqu’à 3 mètres!). Parfois surnommés Soleil ou Grand soleil, les pétales agissent comme une forme signalétique très efficace qui réfère à l’astre autour duquel nous gravitons. À côté d’un tournesol, un humain peut se sentir très petit : une part de nous est émerveillée par la beauté de la nature et par son aspect sain et positif, tandis qu’on peut se sentir déstabilisé par la disproportion de la plante. Avec son centre rond et foncé, la tête de la fleur ressemble elle-même à un oeil, formé d’après son grand référent, le soleil. Lié à cette iconographie, le tournesol est majoritairement associé au réconfort, au progrès et à la croissance. Toutefois, son apparence curieuse renvoie également à l’ambiguïté propre au soleil, résidant dans son origine cosmique et menaçante. Sans l’amortissement des rayons solaires par la membrane gazeuse de notre planète, le tournesol ne pourrait pas suivre le soleil sur son trajet sans brûler ou étouffer immédiatement.

 Actuellement, le projet suit son cours. Des 100 tournesols plantés en mars, seulement 25 ont survécu leur transplantation dans le quartier. D'autres informations suivront...