La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Masque du Premier @ Syndicat des employé.es étudiant.es de l’UQAM, hiver 2016.

Masques de polystyrène. Manoeuvre.

 

Alors qu’ils étaient employés de l’université, MeyerMetivier ont été invités par le syndicat des employés étudiants à définir l’image de la lutte syndicale, par le biais d’une production artistiques. Facilement, les artistes synthétisent l’image de Philippe Couillard, grand responsable des mesures d’austérités qui étaient alors appliquées sur l’université.  En détournant l’image du premier ministre, pour en faire un masque destiné à être porté par les manifestant.es, les objets de MeyerMetivier venaient adresser la crainte d’un profilage potentiel des grévistes.  

L’esthétique du Masque du Premier s’inspire fortement du masque utilisé par l’organisation Anonymous, et reprend la même technique de production industrielle à haut volume. 

Les masques ont été entièrement fabriqués par les artistes dans les installations du département des arts visuels. 

Une fois entre les mains des grévistes, les masques furent portés lors de diverses manifestations et actions de perturbation sur le campus de l’université. L’image du masque fut aussi récupérée dans diverses publications en ligne, ce qui a permi une dissémination virale de l’image créée par MeyerMetivier.